A vos grelots, habits colorés et plus beaux pas de danse !

En février 2018, venez danser et déambuler dans les ruelles de nos villages basque avec les Kaskarot, au rythme de Txaranga, gaita, ou encore trikitixa et pandero. Vous n’avez aucune idée de ce que cela veut dire ? Un brin d’explication pour éclairer tout ça…

Origine du carnaval

Pour commencer, il faut bien avoir en tête que les basques ont un don naturel pour les grandes festivités et activités qui rythment chaque année les saisons. Quoi de plus logique alors que le carnaval soit une tradition incontournable ! Contrairement aux origines les plus répandues du carnaval, ici rien de bien chrétien dans l’affaire, mais bel et bien un enracinement au cœur de légendes païennes qui soulignent la culture et l’identité basque, depuis des siècles et des siècles.

On donne au carnaval plusieurs noms selon les dialectes basques :

  • inauteriak
  • ihauteriak
  • iñauteriak
  • iñoteak….On vous épargne la liste complète…..

Avec le carnaval, selon les provinces, toutes les traditions et rituels ancestraux tournent autour du retour du printemps, mais les célébrations restent multiformes et chaque province a sa ou ses manières différentes, mais toujours aussi colorées et festives, de célébrer le réveil de la nature.L’idée générale ? Repousser la vieille année et les âmes errantes, favoriser la fertilité de la terre et des animaux, organiser les mariages qui permettront le renouvellement des générations… (Historiquement bien sûr. Aujourd’hui c’est une des 365 raisons basques de faire la fête tous ensemble !).
Mais revenons sur nos mots farfelus du début.

Personnages du carnaval

Depuis plus de quatre siècles, les Kaskarot sont les personnages emblématiques du carnaval. Avec leurs habits colorés, grelots et petits bâtons, ils exécutent des danses au son des instruments de musique : txaranga, qui sont cuivres et percussions, gaita, une sorte de bombarde, et pour finir trikitixa et pandero, accordéon diatonique et tambour de basque.
On retrouve ces personnages à Cambo, Briscous, Hasparren, Bayonne entre autres, mais c’est à Ustaritz, ancienne capitale de la province du Labourd, que cette tradition est la plus présente. Les défilés carnavalesques n’y ont jamais été interrompus.
Autre tradition, « Etxe kurrida », la tournée de maison. Cette pratique très ancienne avait pour but de marquer le passage de l’hiver vers le printemps et le début d’une nouvelle année. Cette tournée était faite par des jeunes hommes non mariés, pratiquant des rites bien établis tels que chants, danses, saynètes. Les habitants du village leur ouvraient leurs portes (ou non…) pour leur offrir de nombreuses victuailles en signe de reconnaissance. Ces carnavals sot des moment où les villageois se reunissent autours d’activités pays basque folkloriques, traditionnelles et culturelles

Déroulement des festivités et activités Pays basque

Aujourd’hui les groupes de jeunes sortent pour faire la quête, et sont toujours prêts à danser.
Le jugement de Zanpantzar, monsieur carnaval, et aussi un moment fort du carnaval basque : celui-ci est condamné chaque année au bûcher pour avoir par trop raillé les puissants. On brûle en place publique un géant de paille censé exorciser le mal et annoncer l’arrivée des beaux jours. Il a lieu à mardi gras, et marque la fin des festivités.

Le carnaval d’Ustaritz, un carvanal incontournable

Venez voir tout cela de vos yeux à Ustaritz !Le carnaval d’Ustaritz est une tradition bien ancrée. C’est assurément le plus pittoresque du Labourd.Tous les ans a lieu le festival Hartzaro – le réveil de l’ours – qui rythme le retour du printemps.

Au programme : joutes de bertsolari, concours gastronomiques, groupes musicaux, danses, toberak (saynètes satiriques et danses)… Des carnavaliers venus de tout le Pays basque s’y produisent. Les cortèges vont de maison en maison, visitant tous les quartiers d’Ustaritz.  Festivités, couleurs et bonne humeur garantis !
Dates et programme des activités pays basque à venir.